hello@parakou-bibou.com
samedi 19 septembre 2020
Univers des mangas / Anime
L'univers des mangas / animes
Société

L’univers des mangas / animes

3.11Kviews

Pour certains, ils sont strictement réservés aux Japonais, aux ados attardés ou aux adultes un brin pervers. Par contre, certains ne jurent que par ces albums de BD japonaises qui se lisent à l’envers et leurs séries/films d’animation. Leurs histoires épiques ou romantiques les fascinent et les ventes explosent. Petit guide pour comprendre et… conseils de lecture pour partager un peu de leurs univers !

Mangas ou animes ?

Tout d’abord, il est important de souligner que mangas et animes, ce n’est pas la même chose.

Dites manga en parlant d’une série animée et vous êtes grillé !

Un manga est une bande dessinée japonaise ; même si le mot est parfois utilisé pour désigner, par extension, une bande dessinée non japonaise respectant les codes des productions populaires japonaises. C’est également le cas lorsqu’on souhaite nommer, par métonymie, d’autres produits visuels rappelant certaines de ces bandes dessinées. Les mangas, populaires depuis leur introduction en occident, sont traduits en langue française et se lisent généralement dans le sens d’origine (de droite à gauche).

Eh oui, contrairement aux bandes dessinées classiques, un manga, au premier abord, déroute toujours le néophyte. Il se lit à l’envers : de la droite vers la gauche, en partant de la quatrième de couverture. Les éditeurs français ont conservé le sens de lecture nippon. Passé la jaquette, souvent très colorée, le manga se distingue immédiatement par quelques codes graphiques simples, comme les dessins qui sont généralement en noir et blanc.

Une page du manga One Piece, chapitre 885
Une page du manga One Piece, chapitre 885 / Source : FRscan.com

 

Mais quand on parle d’anime, c’est pour désigner une série d’animation ou un film d’animation d’origine japonaise. Encore appelés japanimes ou japanimations, ils sont diffusés dans le monde entier par le biais de chaînes télévisées, par vidéo, au cinéma ou encore en streaming.

Le générique (les puristes préféreront utiliser le terme d’opening) n°20 de l’anime One Piece.

Les différents genres

Il faut ensuite souligner qu’il existe plusieurs types de mangas/animes, souvent regroupés selon des terminologies pas faciles à comprendre au début. Cette dernière varie en fonction des pays. En effet, au Japon, on utilise plutôt des genres, qui correspondent à l’histoire véhiculée (amour, amitié, aventure…) Les genres des mangas sont également définis en fonction du public auquel ils sont destinés.
On parlera donc ici de genres. On distingue ainsi :

  • les Shonen pour désigner des mangas/animes pour garçons mettant en scène un jeune héros dans un parcours initiatique. Celui-ci rencontre des adversaires plus forts que lui sur son chemin. Lorsqu’il combat ces derniers, il devient plus fort à la fois au niveau de son mental et de son physique. À titre d’exemple, on peut citer des œuvres comme Dragon Ball, One Piece, Naruto, Shaman King, Rurôni Kenshin, etc.
  • les Shojo (« jeune fille » en japonais) qui sont connus pour être des mangas pour filles. Dans ce genre, les auteurs relatent des histoires à l’eau de rose avec pour particularité des héroïnes qui sont des lycéennes. Parfaitic, Boys’n Girl, Peach Girl, Alice 19th ou encore Fruits Basket sont des exemples de ce genre.
  • les Seinen ou mangas pour adultes. Ici, l’histoire comme le graphisme sont réalisés pour un public exigeant. Comme exemple, on peut citer : Monster, Akira, Angel Heart, Gunn Last Order …
  • les Young Seinen : situés entre les Shonen et les Seinen, ils s’adressent à de jeunes adultes, lycéens et étudiants. De ce fait, les mangas Young Seinen traitent généralement de science-fiction, de combat ou de sport. Exemple : Booking life, Gunnm, Le roi des ronces, Happy Mania.
  • les Kodomo (« enfant » en japonais). Ici, les mangas ciblent un public beaucoup plus jeune que c’est le cas avec les genres précédents ; 6 à 11 ans. La principale fonction de ces mangas est donc de divertir les enfants, garçons comme filles. On y retrouve des œuvres comme Astro Boy, Pokémon, Hamtaro, Manga Science, etc.
  • les Josei : encore appelés « ladies comic », les Josei constituent le pendant féminin des Seinen. Les préoccupations des jeunes femmes modernes, les relations amoureuses, la séduction… sont donc pour la plupart les principaux sujets de ces mangas. Des œuvres comme Danse avec les étoiles, Nonamour, Pékin Années folles en sont des exemples.

Il existe également d’autres genres comme les Hentai (mangas adultes qui parlent logiquement de sexe) et les Dojinshi (créés par des fans s’inspirant de personnages de séries déjà existantes).

Un véritable phénomène

En quelques années, les mangas sont devenus un véritable phénomène. En effet, on estime aujourd’hui que plus de 2000 nouveautés sortent chaque année en France, par exemple. Soulignons d’ailleurs que la France est devenue le deuxième consommateur de mangas… derrière le Japon ! Un succès qui est dû au fait que ces œuvres traitent de tous les sujets.

De plus, derrière l’aspect sibyllin de certaines intrigues, les mangas cachent souvent une grande complexité. La psychologie et l’intériorité des personnages y tiennent une place centrale. Ils parlent de l’amitié, du bien et du mal. Evangelion aborde, par exemple, le dilemme du porc-épic : plus on se rapproche des gens, plus ils peuvent nous blesser en retour.

Quelques animes qu’il faut avoir vus

Étant donné qu’il n’est pas aisé d’obtenir les mangas en version papier par ici, les gens sont beaucoup plus habitués aux animes. Nous vous laissons donc ici une liste de certains de ces œuvres qui ont fait vibrer le cœur de nombreux otakus à travers le monde. Pour ceux qui ne le savent pas, un otaku est une personne qui consacre une partie de son temps à des activités comme le manga, les dessins animés, les jeux vidéo…

Death Note : il s’agit de l’histoire d’un lycéen qui a découvert par hasard un carnet possédant un étrange pouvoir : en y inscrivant le nom d’une personne, celle-ci meure. Une intrigue assez simple intrigue, mais qui a été à l’origine de l’une des séries les plus trépidantes de ces quinze dernières années.

One Piece : c’est le manga le plus vendu au monde avec des ventes mondiales comparables à celles de la saga Harry Potter. Depuis 1997, l’œuvre accumule, en manga, plus de 90 volumes, et au-delà de 800 épisodes pour la version animée ; et on n’est pas encore proche de la fin. C’est l’histoire d’un jeune garçon, Luffy, qui a décidé de devenir le roi des pirates en retrouvant un légendaire trésor.

Dragon Ball ou « l’indémodable » : qu’il s’agisse de Dragon Ball et de ses suites Dragon Ball Z, GT, S, c’est l’œuvre la plus solidement ancrée dans les cœurs. Cette œuvre n’est rien d’autre que l’histoire de Son Goku, un jeune garçon qui au fil de sa croissance et de son épanouissement affronte de nombreux ennemis pour défendre la Terre.

 

Sword Art Online : sorti en 2012, c’est l’un des animes qui se vendent le plus. Son succès est dû à l’histoire qui se déroule dans un jeu vidéo multijoueurs en réalité virtuelle. Et c’est tout ? Vous vous doutez bien qu’il doit bien y avoir autre chose. En effet, les joueurs se retrouvent soudainement coincés dans le jeu, obligés d’atteindre le niveau 100 pour vaincre le boss afin d’être libérés. Ajoutons que dès qu’un joueur meurt dans le jeu, il meurt également dans la réalité.

Fairy Tail : magies, guildes, amitié, rires sont les principaux ingrédients de cette œuvre. L’histoire : dans le royaume de Fiore, il existe des hommes et des femmes qui savent manipuler la magie. Pour mieux les contrôler, des guildes ont été mises en place sous la responsabilité du conseil de la magie. Le héros ici, Natsu Dragnir, est un chasseur de dragon de feu. Il appartient à la guilde Fairy Tail.

L’attaque des titans : en manga comme en anime, c’est l’un des plus grands cartons de ces dernières années. L’œuvre s’articule autour d’un univers à la fois sombre et terrifiant. En effet, les hommes y vivent enfermés entre d’immenses murs pour se protéger de gigantesques monstres à forme humaine, les titans. Il faut noter que ceux-ci se nourrissent rien que d’humains.

Naruto : avec plus de 235 millions de copies, c’est le 3ème manga le plus vendu au monde. L’histoire de Naruto se déroule dans un univers rétro-futuriste avec des ninjas qui sont restés de véritables puissances militaires, malgré la création de nombreuses technologies modernes. Naruto Uzumaki, orphelin cancre et grand farceur, est le héros de l’œuvre. Il se fait remarquer dès les premiers épisodes pour ses nombreuses bêtises ; son rêve : devenir Hokage, la plus grande autorité du village.

Tokyo Ghoul : c’est aussi l’un des plus gros succès de ces dernières années. Une série qui raconte le drame vécu Ken Kaneki, un étudiant qui au cours d’une attaque s’est fait greffer les organes de son agresseuse, une goule. Ce sont des monstres sadiques à l’allure humaine. Notre héros se voit ainsi transformé en une créature un peu hors du commun : mi-homme, mi-goule. Il devra alors faire à dilemme : ses nouveaux instincts destructeurs et sa morale qui est restée intacte.

Fullmetal Alchemist ou Hagaren : nous sommes ici dans un monde ou l’Alchimie est élevée au rang de science universelle. Dans cet univers, deux frères, Edward et Alphonse Elric sont à la recherche de la légendaire pierre philosophale afin de retrouver leurs corps perdus en tentant de faire revenir à la vie leur mère.

Cowboy Bebop : on peut vous assurer que si vous ne l’avez pas vu, vous avez raté votre vie (rires). Cowboy Bebop c’est une histoire de chasseurs de primes, comme dans un western, qui se déroule dans un univers de science-fiction.

 

Et vous, quels sont vos mangas / animes préférés ?

Laisser une réponse