hello@parakou-bibou.com
jeudi 5 décembre 2019
A la découverte du métier de community Manager avec Fabien Grandfils
A la découverte du métier de community Manager avec Fabien Grandfils
DécouvertesTech & Web

Le métier de community manager : à la rencontre de Fabien Grandfils

515views

Avec l’évolution du web 2.0 et plus particulièrement de l’émergence du Social Media, le rôle du community manager est devenu central pour le développement des marques. Représentant, ambassadeur d’une entreprise, d’un produit ou d’un service sur Internet, le rôle de la personne qui occupe ce poste stratégique consiste à parler et surtout faire parler de son entreprise et de ses produits sur le web. Pour cela, il doit intervenir à la fois sur la veille d’informations, la mise en place de contenus, sans oublier la création et l’animation de communautés.

A la découverte du métier de community Manager avec Fabien Grandfils - Parakou Bibou

Pour vous amener à la découverte de ce passionnant métier, nous sommes allés à la rencontre de Fabien Grandfils. Béninois de nationalité, il est actuellement Community Manager à GOES Industries BÉNIN, une entreprise qui embrasse plusieurs branches d’activités comme la production et la distribution d’aliments, les finances et l’impression.

Qui est Fabien ? Peux-tu te présenter en quelques mots ? Pourquoi et comment es-tu devenu community manager ?

Je suis Fabien Grandfils, 23 ans, Technicien Supérieur en Marketing et Action Commerciale et Licencié en Marketing et Communication Commerciale, Community Manager principalement chez GOES Industries et pour mon propre compte, spécialiste de la publicité Facebook pour particuliers et entreprises.

A la découverte du métier de community Manager avec Fabien Grandfils - Parakou Bibou
Fabien Grandfils, community manager à GOES Industries Bénin

Tout a commencé en 2015 juste après ma licence quand j’ai eu l’idée de créer une page Facebook pour promouvoir mon activité de revente de forfait mobile. J’utilisais beaucoup les groupes pour communiquer sur mes services. Et peu à peu j’ai commencé par m’intéresser à la publicité Facebook. Cela devenait très intéressant pour moi d’administrer une page et de gérer une communauté ; en plus des résultats très satisfaisants que je tirais de cet outil de communication. Et comme l’activité de revente de forfait était destinée à disparaître, je me suis alors dit, pourquoi ne pas tirer avantage de cette expérience et me reconvertir dans ce métier.

Quelles sont tes missions en tant que CM ? Quel est ton rôle ? Quelle est ta journée type et comment t’organises-tu ?

Le CM est en charge du développement et de la gestion de la présence d’une société, d’une marque, d’une célébrité ou d’une institution sur les réseaux sociaux.

A la découverte du métier de community Manager avec Fabien Grandfils - Parakou Bibou

D’un point de vue stratégique j’analyse les tendances sur les réseaux sociaux, je fais de la veille sociale et concurrentielle sur le secteur d’activité dans lequel exerce mon client, j’analyse sa réputation et je définis une stratégie sociale.

Les missions opérationnelles sont entre autres l’établissement d’un planning éditorial, l’activité de publication, de sponsoring, de dialogue et de modération, répondre aux demandes, critiques ou questions, mettre en place des événements promotionnels, relayer les offres ou opérations commerciales.

De toutes ces missions découlent une multitude de rôles qui sont entre autres ceux de communicant, modérateur, facilitateur, chercheur, influenceur et développeur.

En ce qui concerne mes journées, elles ne sont pas très mouvementées 😊 ! Cela est non seulement dû au qu’il s’agit d’un travail qui peut se faire à partir d’un ordinateur ou d’un smartphone, mais aussi parce que j’exerce en free-lance. L’avantage d’être en free-lance est que je peux vaquer conjointement à d’autres occupations. Le plus intéressant est de pouvoir travailler de n’importe où et à n’importe quel moment sans être cloisonné dans un bureau. Je passe beaucoup de temps en ligne et je scrute énormément le Net. La partie rédactionnelle et la recherche me prennent énormément de temps, ce que je fais toute la nuit. Il en est de même pour la veille qui elle se poursuit dans la journée, j’observe donc ce qui se passe sur les comptes sociaux (notamment Facebook et Instagram) et je réponds aux éventuelles réactions des abonnés ou non.

A la découverte du métier de community Manager avec Fabien Grandfils - Parakou Bibou

Quelles difficultés rencontres-tu ? Quels conseils peux-tu donner à quelqu’un qui aimerait devenir community manager ?

D’un point de vue général je peux dire que le community manager est sous-estimé et n’est donc pas considéré à sa juste valeur, car un bon CM peut faire une grosse différence que ce soit au niveau de la diffusion de l’information ou au niveau de la construction d’une relation forte avec le client.

Être un bon CM est un travail difficile et sensible parce que cela demande beaucoup d’habileté, de diplomatie et de réactivité. Elle requiert également une multitude de compétences. Un CM doit travailler 24 h/24 et 7 j/7.

A la découverte du métier de community Manager avec Fabien Grandfils - Parakou Bibou

La plus grande problématique à laquelle je fais souvent face est de porter la casquette du Social Media Manager. Les problématiques de chiffres d’affaires apportées prennent souvent de l’ampleur. Ce n’est pourtant pas ce qui est demandé en premier lieu au CM, son objectif primordial reste la notoriété. Mais ceci est un point positif pour mon expérience personnelle. Le métier de CM est en train d’évoluer pour laisser place au métier de « pur Social Media Manager », je suis donc l’évolution de la fonction même si je me retrouve déjà pleinement dans ce rôle. Un autre problème est celui de la connexion Internet au Bénin qui peut se mettre en mode « fantôme » carrément 😂 ; il se peut également que votre outil de travail (le smartphone pour mon cas) décide de ne plus fonctionner subitement, ceci m’est arrivé deux fois et même très récemment, il faut donc débourser plus de 100 000 F pour obtenir un outil performant et très rapide que ce soit pour la fluidité, mais aussi en matière de connectivité, de stockage et d’autonomie.

Pour être un bon CM, il faut avoir le sens de l’écoute et du contact, de l’empathie et une bonne dimension relationnelle. Le CM doit être curieux, intellectuel, avoir une très bonne culture générale, être diplomate et rigoureux. Le métier de CM exige de très bonnes qualités rédactionnelles et requiert un goût prononcé pour les réseaux sociaux et bien sûr le net. Enfin le CM doit être conscient des enjeux économiques de l’entreprise et de ses pouvoirs, être imprégné de la culture, maîtriser parfaitement la langue…

A la découverte du métier de community Manager avec Fabien Grandfils - Parakou Bibou

En tant que jeune communicant et entrepreneur, quel changement voudrais-tu apporter à tes jeunes frères ?

Je suis aussi très jeune dans le monde entrepreneurial, j’ai donc besoin d’atteindre le plein accomplissement pour pouvoir apporter un changement conséquent à mes jeunes frères. Cependant je pense qu’il serait bénéfique de créer un groupe d’entraide entre Community Managers (anciens comme nouveaux) pour que nos idées y soient partagées afin de contribuer au progrès de la fonction de façon générale et du contexte béninois en particulier.

Ton mot de fin serait quoi ?

La fonction de CM est en plein essor et en constante évolution. Elle est amenée à jouer un rôle prépondérant dans les années à venir. Quel que soit le domaine d’activité dans lequel on exerce, il faut se sentir à l’aise avec soi-même et aimer ce qu’on fait. Et comme j’aime si bien le dire, nous ne pouvons pas être motivés tout le temps, mais nous pouvons être disciplinés.

A la découverte du métier de community Manager avec Fabien Grandfils - Parakou Bibou

Retrouvez Fabien sur Facebook, Twitter et LinkedIn !

 

 

Laisser une réponse